Archives pour la catégorie Article Presse

Relever le Défi d’être une jeune femme Africaine Moderne

Evoluer en tant que jeune femme Africaine Moderne  s’inscrit dans un contexte de contradiction permanente.  Cette position suscite alternativement des autres envie et pitié. Envie des femmes encore prisonnières des traditions ou trop soumises pour se prendre en charge. Pitie des femmes au foyer, mères de plusieurs enfants mariée au « fils de » et qui vous observent de loin comme une rivale potentielle. Envie mêlée de pitié  de leurs contemporaines préférant dépendre d’hommes plus nantis et se moquant de leurs velléités d’indépendance. Rentrée d’ailleurs ou tout simplement diplômée d’études supérieures, la J.F.A.M malgré les nombreuses batailles  gagnées par ses ainées concernant les droits des femmes, se retrouve encore confrontée  à de nombreux défis à relever. Alors comment surfer sur la vague sans trébucher, s’adapter et trouver sans place dans un environnement ou parité et égalité des genres sont plus des concepts qu’une réalité ? Après expérimentation et observation, vous trouverez ci après un mini guide de survie qui se décline en 7 points : 
1-Maintenir l’équilibre entre son africanité et son métissage culturel tout en restant soi même
Même si vous n’avez pas fait vos études à l’étranger, vous vivez dans un environnement soumis a diverses influences culturelles. Chacune de nous est la somme  de ses origines alliée à ses diverses éducations résultant d’un savant mix entre les acquis de la colonisation, l’influence familiale et le pouvoir des médias qui véhiculent les idées. Ce brassage culturel fait de nous des métisses de fait. Pour celles qui ont grandis à l’étranger cela peut se compliquer car elles doivent en s’installant en Afrique, se créer leurs propres repères qui devront s’inscrire entre la culture inculquées par leurs parents et celle acquise dans leur pays d’adoption sans pour autant rejeter celle de leur pays d’origine. Il s’agit ici de se forger une identité propre sans compromettre ces divers acquis au risque de devenir une inadaptée sociale  généralement taxée de « mundélé » ou encore de sonner faux en jouant la fille « roots » à tout prix. Rejeter l’un de ses cotés pourrait se traduire en un mal être préjudiciable pour elle et pour son entourage. Alors assumez votre métissage qui est une richesse plus qu’un handicap et tirez en profit dans votre vie quotidienne.  
2-Affirmer ses compétences sans paraître arrogante
Ok, Vous avez des diplômes, vous maîtrisez la langue de Molière, vous êtes élégante, enfin vous êtes une privilégiée. Mais avez vous les compétences requises pour le poste auquel vous venez d’être recrutée? Je me souviens lorsqu’à  25 ans bardée de diplômes, j’ai été recrutée à un poste de chef de division marketing qui me semblait plus adapté à ma personnalité que la salle informatique ou la direction financière, ou ma formation d’ingénieur en informatique et mon 3eme cycle en finance me condamnaient. Dans un élan de panique, j’ai réalisé, que ma formation en Marketing était sommaire. Que faire? Hésitante et prise d’inquiétude  me posant mille et une questions existentielles qui se résumaient à : serai-je à la hauteur ?  C’est ainsi que je me suis plongée dans plusieurs ouvrages de références, devenant ainsi une autodidacte. Le temps, l’expérience sur le terrain et les conseils de personnes chevronnées m’ont permis de poursuivre une carrière riche et mouvementée dans les ventes et le marketing. Alors pas d’arrogance les filles, la devise clé c’est humilité, formation et travail. Le meilleur moyen d’affirmer ses compétences, c’est de travailler dur dans l’objectif de respecter ses engagements professionnels.
   
3-Gagner le respect de ses pairs

 Au delà de votre formation et de vos compétences, en tant que femme vous devrez performer en oubliant votre genre et en dépassant les objectifs professionnels qui vont été assignés. Ce n’est qu’à force d’acharnement et de travail que vous gagnerez le respect de vos pairs. Et cela ne vous garantira pas le respect de tous, mais au moins, vous aurez la conscience tranquille et surtout le sentiment d’avoir fait de votre mieux.  Simone S., Cadre supérieure dans une grande entreprise de la place était perçue lors de sa promotion comme une voleuse de boulot  par ses collègues masculins. En effet, ces derniers estimaient, du fait qu’elle soit célibataire et sans enfant, son poste aurait du revenir à un père de famille! Mais avec le temps, ces mêmes collègues ont appris à la respecter et l’apprécier  pour ce qu’elle est réellement: une jeune femme intelligente, professionnelle et efficace qui plus est dotée d’une grande humilité. Ne vous occupez donc pas des bruits de couloirs et concentrez vous sur l’essentiel qui consiste à mériter le respect de vos confrères par la force du poignet.
 
4-Rester une femme consciente de ses acquis sans verser dans le féminisme, Malgré les combats menés par nos ainées pour  garantir le respect de l’égalité des droits entre hommes et femmes, la Jeune Femme Africaine Moderne est souvent confrontées à des discriminations flagrantes. Michelle B., jouissant d’un poste à  responsabilité dans une entreprise minière de la place a connu toutes sortes de vexations lorsque son patron a eu vent de sa grossesse. Ainsi, à force de contrariétés, elle a choisi de démissionner afin de ne pas mettre en danger la vie de son bébé. Ces cas sont plus fréquents qu’on ne le pense et nécessitent un bon outillage juridique, ainsi que la maitrise des recours disponibles. Il y 4 ans ma mère m’a envoyé  son passeport de Brazzaville, pour qu’on lui fasse un visa à l’ambassade d’Afrique du Sud de Kinshasa. Quelle ne fut pas ma surprise, lorsqu’on exigea qu’elle fournisse une autorisation écrite de son mari pour que son dossier soit complet! J’étais tellement choquée! Depuis lors ce genre de mesures a été levée mais elles étaient encore en  vigueur en 2004. Cela en dit long sur le statut des femmes dans notre société. Alors documentez-vous sur vos droits, et faites les valoir si besoin est, sans pour autant effrayer votre environnement.

         
5-savoir faire la part des choses en jonglant habilement entre ses divers rôles  Etre une J.F.A.M implique aussi d’endosser les rôles d’épouse, amante, mère, fille, belle-fille et professionnelle, avec brio. Pour  gérer habilement ces multiples positions sociales, vous avez l’obligation d’avoir des talents de jongleuse  en apprenant spontanément à revêtir le bon costume au bon moment. Ce n’est qu’en faisant preuve d’une capacité d’adaptation et de cloisonnement exceptionnelles que vous pourrez y arrivez. En effet, l’épouse une fois rentrée chez elle ôte sa tenue de professionnelle pour tour à tour se dédier à ses enfants (diner, devoirs, etc.) et à son mari. Nos hommes attendent que l’on focalise toute notre attention sur eux et font généralement peu de cas de nos anecdotes de bureau. Alors ne le submergez  pas avec vos problèmes de collègues jaloux et de clients compliqués à moins qu’il ne vous pose des questions. La même règle s’applique la nuit ou en dépit de la fatigue vous  vous devez d’être une amante disponible et attentionnée. Et oui ce sont les contraintes de la vie de femme du 21ème  siècle mes sœurs ! Je peux vous sembler impitoyable, mais de nombreuses statistiques ont prouvées que les hommes trichent parce qu’ils ont besoin d’être écoutés. A bonne entendeur salut ! En tant qu’africaine, n’oubliez pas d’aménager une visite au moins bi mensuelle à vos bokilos. Ah oui j’oubliai vos parents! Eux aussi ont certainement envie de voir leur fille. Alors organisez vous selon  un agenda structuré et planifié afin de maintenir l’équilibre entre vos diverses responsabilités sociales. Malheureusement aucun de ces rôles ne peut être négligé. Donc la J.F.A.M est assurément un personnage hybride entre « Wonderwoman » et mère Thérésa.       

    
6- Préserver sa réputation tout en assurant ses engagements professionnels
Après avoir vécu en Europe ou côtoyé des personnes progressistes, il est assez fréquent que l’on trouve anodin d’aller au restaurant en tête a tête avec soit un client soit un collègue, se moquant allègrement du  » qu’en dira -t- on » ! Stop! Même s’il est vrai que les autres et leurs idées tordues ont peu d’importance, nous devons néanmoins tenir compte des codes des sociétés dans lesquelles nous évoluons. En effet ce type de situation répétée plusieurs fois ne servira qu’à  alimenter la rumeur et contribuer à la destruction de votre réputation. De même si vous êtes pilier de cocktails et de fêtes en tout genre, vous aller perdre de votre mystère et banaliser votre image.  Que vous le vouliez ou non vous êtes dans l’obligation en tant que femme de veiller à l’image que vous renvoyez. Comment contourner cela sans faillir à vos engagements?
Evaluez clairement les enjeux de chaque événement en mesurant son importance. Un déjeuner dont dépend l’issue d’un contrat n’est en rien comparable à un cocktail au golf club réunissant les mêmes personnes qui se trouvaient au vernissage de l’ambassade Belge la semaine dernière! Bref! Vous ne pouvez pas être partout donc établissez des critères de choix liées à l’impact sur votre carrière ou vos affaires!             
7-cultiver sa féminité sans paraître provocante
Marcher en short ou en mini-jupe à Kinshasa relève de l’exploit, alors qu’à Dakar (capitale d’un pays musulman à + de 90%) cela passe totalement inaperçu. Étrange! L’histoire récente du Mobutisme et de son authenticité qui imposait des codes vestimentaires précis aux 2 sexes y est certainement pour quelque chose. Donc chère Jeune femme africaine moderne ne bousculez pas les mœurs. Je retiens un fou rire! Sexy ne veut pas dire vulgaire alors adopter un style respectable et décent en fonction de votre emploi. Et même si comme moi vous adorez les jeans, mais que vous travaillez dans une banque, gardez les pour vos weekend. Cela ne vous empêche pas d’être très féminine en tailleur et chemisier. Néanmoins,  Cultiver sa féminité ne tient pas uniquement au style vestimentaire mais également à la tenue et à l’attitude à adopter en fonction des circonstances. Sachez sourire quand il faut – un savant dosage sinon vous courrez a la catastrophe- , faire des yeux de vierge effarouchée au bon moment – pour obtenir cette augmentation tant attendue-  ou jouer de votre fragilité enfouie – idéal pour faire fléchir sa moitié-. En bref, soyez femme, jusqu’au bout des ongles.

Armez vous de patience et de persévérance et chaque jour vous avancerez sereinement à imposer la JFAM comme modèle et membre influent de la société civile.
©Naboulove

Réveillez votre capital Sensualité à la Saint-Valentin !

 C’est le mois des zamours ! Passée la déprime de Janvier on attaque enfin le premier événement fun de l’année! La

copyright Kabibi

Saint-Valentin. Que vous soyez Célibattante ,Mariée ou en couple, c’est l’occasion de réveiller votre Capital « Séductrice ». J’entends déjà ma copine Gina, me demander Pour qui ? je n’ai personne à séduire. Ou ma cousine se plaindre «  Mon mari ne croit pas à ces histoires de Mundélés »… Et vous que croyez-vous ? Pour qui vous rendez-vous belle et désirable, si ce n’est d’abord pour vous-même et votre estime de soi. Qui a envie d’approcher une femme qui ne respire pas l’assurance ? –J’ai bien dit assurance les filles pas arrogance-. En tout cas pas les gagnants. Alors servez-vous de cette « Fêtes » importée des Etats-Unis comme d’une excuse pour d’abord un rendez-vous avec vous-même et si vous êtes en duo, créez l’évènement en pimentant le quotidien.

Un rendez vous avec soi
Que vous soyez seule ou accompagnée dans la vie, faites de la période de la Saint-Valentin une occasion pour vous pomponnez, vous câlinez et vous sentir belle. Le soin du visage repoussé depuis Novembre faute de temps, le tatouage des sourcils qui vous fait si envie mais que vous n’osiez pas faire, cette séance au Hammam dont vous rêvez mais que vous mettez toujours au lendemain. Kinshasa regorge d’instituts dédiés tout aussi bien au bien être qu’à la beauté de la femme. Alors revalorisez-vous et poussez les portes de ceux-ci pour votre plaisir. Réconciliez-vous avec votre aura sensuelle.

Cette année le Jour V aura lieu un lundi alors créez un événement entre filles, de préférence un lunch ou un brunch le samedi ou le dimanche précèdent . Des retrouvailles entre amies – mariées ou pas- sont toujours des évènements ponctués d’éclats  de rire et d’anecdotes croustillantes. Faites vous belles, de la tête aux pieds , habillez vous chic mais pas choc, et  surtout amusez vous, riez , blaguez et surtout soyez séductrice et séduisante, car vous ne savez jamais ou se cache l’homme de vos fantasmes les plus fous!

Un Duo Explosif
Vous êtes en couple, alors sortez de l’ordinaire lors de la traditionnelle sortie au restaurant ; que vous allez enflammer avec des petits plus: des sms chauds et coquins du type :« devine la couleur de mes dessous » ; le pied baladeur sous la table ;le regard de braise ; les clins d’œil suggestifs etc. Et ne vous laissez pas décourager par les moqueries de votre homme. Car malgré son sourire narquois, il adore ça et n’attends qu’une seule chose : se retrouver seul avec vous. Le cadeau n’est pas obligatoire, mais vous pouvez lui offrir  une belle carte et y écrire la liste de vos envies ou fantasme du jour.

 

Home sweet Home
Il ne veut pas sortir ? Alors ne vous découragez pas , soit vous lui préparez un bon repas pour deux , soit vous faites appel à un traiteur en sortant du travail. Faites vous une belle table à la maison , avec un bouquet de fleur, une belle nape, quelques bougies de couleurs, et dinez en tête à tête. N’hésitez pas à sortir vos dessous affriolants et  vos épices de femmes : Une nuisette, un collier de reins, une bougie parfumée, des accessoires coquins et câlins feront la différence ! Une nouvelle senteur plus chaude ambrée, musquée ou fruitée fera chavirer ses sens. Au son d’une musique suggestive, pourquoi pas « sexual healing » de Marvin Gaye ,une rumba langoureuse de Koffi ou une Morna voluptueuse de Cesaria Evora , guidez le ce soir la, soyez sensuelle et maitresse. Après le diner, vous pouvez le faire danser dans l’intimité de votre chambre et ensuite lui offrir un moment de détente inhabituel avec une huile de massage aux effluves de lavande ou de Néroli. N’ayez pas peur de lui susurrer des mots crus, et des mots doux, l’un après l’autre. Montrez lui une facette insoupçonnable et inavouée de votre personnalité. Surprenez le par votre creativité en l’embrassant à des endroits insolites. Décuplez  les sensations en le  caressant le avec un foulard en soie , un bout de coton, une plume! Ou en lui bandant les yeux ! Laissez vous allez sans avoir peur de sa réaction. Vous êtes seuls au monde, libre de vos préjugés alors laissez-vous aller complètement, chassez vos appréhensions et vivez cette soirée comme un moment de folie douce.

Maintenant que vous vous êtes réconcilié avec votre capital sensualité et séduction, entretenez le tout au long de l’année pour le plus grand bonheur de votre partenaire. Je vous souhaite une  torride Saint-Valentin !!

© Naboulove  article paru dans Kabibi Mag fev 2011

Les « bonnes » Résolutions Amoureuses De 2011

 

Bye Bye ! 2010 et ton lot de déceptions, dépressions et maux de coeur! 

Bonjour 2011 , synonyme  de nouvelles opportunités d’être « enfin » heureuse et de rencontrer l’heureux élu ou enfin  » finaliser » avec l’homme de notre vie. Répétitivité ? ou déjà vu ? Chaque nouvel an fait naitre de nouveaux espoirs qui s’évanouissent dans les méandres du néant à chaque 31 décembre – qu’on finit par passer seul avec des copines, avec le bad boy de service, mariée mais morte d’ennui, carrément au lit ou dans le pire des cas à une veillée de prières organisée par le dernier Fashion Pasteur!-. Et oui! L’année a été prometteuse, lassante et enfin décevante. S’achevant avec un arrière gout d’inachevé.

 Pour observer un réel changement dans sa vie, au delà des espoirs et des prières , il faut AGIR! Oui je veux bien me direz vous, j’ai tout essayé et je ne sais plus que faire. Une seule attitude à adopter en entrant dans la nouvelle année: une introspection ciblée et positive.  Mais,aux fins d’obtenir les résultats escomptes ,vous posez les bonnes questions ?
Les bonnes questions:
1-Qu’est ce que je veux?
Combien de femmes sont capables d’y répondre sans hésitations. Défiez vous et répondez par écrit à cette question simple et difficile à la fois. Une fois que vous saurez ce que vous attendez de la vie en général, vous serez en mesure de bâtir une stratégie pour atteindre vos divers objectifs relationnels..
Difficile de répondre ? Il est tout aussi difficile d’obtenir ce que l’on  arrive pas à définir ? Maintenant que vous avez identifié le problème remédiiez y rapidement!

 Alors à vos stylos et prenez votre destin en main
2-Qu’est ce j’attends d’une relation?
Célibataire? Taxée d’être compliquée par la majorité! N’abdiquez pas mais plutôt faites cette introspection en dressant la liste de vos attentes chez votre potentiel partenaire. Cela est valable même si vs êtes déjà en couple ou mariée. Relisez vous . Vous venez de dressez le portrait robot du Prince Charmant? Révisez vos attentes car vous n’êtes ni la Belle au bois dormant, ni Cendrillon. Bingo! La recherche de la perfection relève de la pathologie. Soyez réaliste sans pour autant sauter au cou du premier venu. L’adage « mieux vaut être seule que mal accompagnée » est quandd même toujours d’actualité.

3-Pourquoi est ce que je tombe toujours sur le même type de mec?
Parce que les mêmes causes répétées à l’infini produisent les mêmes effets. Alors si vous attirez toujours les serial lovers , les maries avec 5 gosses ou les jaloux pervers. Remettez vous en question! Révisez votre attitude, changez votre comportement. En effet, si vous attirez toujours le même type d’hommes, c’est parce que vous émettez des mauvais signaux. Alors maintenant que vous avez identifie le problème, en l’occurrence VOUS, agissez pour le mieux. Ne vous embarquez pas dans une histoire juste pour être accompagnée ou pour pouvoir parler de « votre » homme. Une vie de couple , c’est une affaire sérieuse, un engagement qui peut affecter toute votre vie. Alors vigilance!

4-Est ce le que le bonheur n’arrive vraiment qu’aux autres?
Et pourtant on vous dit jolie, vous êtes gaie, avec une situation professionnelle stable mais vous n’arrivez pas a comprendre pourquoi le bonheur ne frappe pas a votre porte. Mauvaise approche! Tout d’abord au lieu de passer votre temps a analyser ce qui se passe chez les autres: «  Sifa est fiancée, Mimi attend un bébé, Zena vient de se marier avec un riche héritier… »STOP! Arrêtez ! On se recentre sur soi. Le bonheur, votre bonheur, c’est vous qui le créez, avec ce que vous avez. Et au lieu de regarder dans l’assiette des autres -un vilain vice qui s’appelle l’envie- faites une liste de toutes les bénédictions de votre vie. Vous verrez la vie sera plus rose. Et quand on s’aime, on aime mieux et on est plus aimé des autres. Apprécier le bonheur des autres est un exercice beaucoup plus gratifiant que l’envie et les comparaisons systématiques.

5-Comment réussir mon couple?
Vous êtes en couple ou mariée? Votre statut a changé mais ce n’est pas le moment de se laisser aller ou de s’installer dans une routine confortable. Une relation a deux se construit, s’entretient et demande de nombreux efforts. Alors pas de paresse parce qu’on a une bague au doigt ou un amoureux officiel. On s’entretient, on se chouchoute, et on doit toujours être impeccable. On s’occupe de son homme sans pour autant le materner (il a déjà une mère), on reste à l’écoute de ses problèmes, on l’encourage, on le soutient. Bref ! On est une épouse positive et pas une enquiquineuse. Et le plus important on s’investit pour avoir une vie sexuelle épanouie, on écoute ses désirs et on exprime les nôtres sans complexe. N’oubliez pas que la chambre à coucher est le cœur du couple n’en déplaise aux Puritains.

Alors mesdames, a vos marques , prêtes, partez! En toute femme sommeille une GRANDE séductrice , alors reprenez vous  et vous verrez les opportunités se matérialiser pour devenir votre réalité en 2011.
©Naboulove article paru dans Kabibi Mag Jan 2011